Paris, France

Marché

Télécharger le pdf

| Marché

MARCHÉ DES BUREAUX À LYON EN 2019 : NOUVELLE ANNÉE RECORD AVEC 442 000 M² COMMERCIALISÉS

Le marché lyonnais dépasse largement et pour la première fois la barre des 400 000 m² avec 442 000 m² placés en bureaux en 2019, tandis que la moyenne des dix dernières années s’établit à 249 000 m². Avec une hausse des transactions de 33% par rapport à l’année précédente, Lyon maintient sa position de leader des marchés régionaux, devant Lille, Bordeaux et Aix-Marseille. La ville rivalise désormais au niveau européen avec des métropoles comme Milan et Barcelone.
 
« Cette performance record s’explique par la très bonne tenue de l’économie de la région lyonnaise et par la diversité des quartiers d’affaires de la ville. En 2019, l’ancien quartier industriel de Gerland a enregistré 91 000 m² de bureaux, devant le traditionnel quartier des affaires de La Part Dieu (79 000 m²). Vaise et Confluence sont aussi très recherchés : en tout, ces quatre quartiers d’affaires proposent aux investisseurs une diversité de choix exceptionnelle dans une ville au centre de l’Europe » commente Benoît de Fougeroux, Directeur Régional Rhône-Alpes de BNP Paribas Real Estate Transaction.
 
L’autre particularité du marché lyonnais réside dans l’immobilier neuf qui reste particulièrement dynamique en centre-ville avec 109 transactions enregistrées. En tout, la part du neuf s’élève à 61% du marché (+9 points par rapport à 2018). 15% de ces transactions l’étaient en comptes propres et clés en main locatifs.
 
En 2019, le marché a été tiré par six mega-deals de plus de 10 000 m². La première transaction concerne l’entreprise Framatome qui a installé son siège régional à Gerland dans un complexe immobilier d’une surface totale de 27 500 m². En 2019, trois transactions ont même dépassé les 20 000 m².
 
L’offre disponible à un an reste stable et représente 489 000 m², mais sa composition a évolué depuis 2018. L’offre neuve a progressé de 19% ; en effet, les promoteurs et investisseurs n’ont pas hésité à lancer des opérations en blanc dans ce contexte de marché locatif très dynamique. Dans le même temps, l’offre de seconde main baisse de 7%, signe d’une bonne absorption. Le taux de vacance continue de diminuer pour passer sous la barre historique des 5%, à 4,7%.
 
En termes d’offre future, on recense près de 200 000 m² d’offre actuellement en chantier, pour des livraisons principalement en 2020, ainsi que 146 000 m² d’opérations ayant obtenu un permis de construire.
 
En 2020, plusieurs livraisons d’immeubles significatifs sont attendues, notamment celles de Silex² à la Part Dieu, KBIS à Carré de Soie, Park View à Tonkin, Eklaa à Gerland ou encore Everest Park 2 à Genas.
 
Le loyer prime est quant à lui passé au-dessus du seuil des 300 euros/m²/an, pour s’établir désormais à 325 euros/m²/an. Le loyer moyen s’établit à 225 euros/m²/an pour les immeubles neufs situés dans les quartiers centraux.
 
Avec 1,3 milliard d’euros engagés en Bureaux, Lyon signe un nouveau record et concentre quasiment 40% des montants investis en Bureaux sur l’ensemble des métropoles régionales.
3 transactions supérieures à 100 millions ont animé le marché, représentant 34% des volumes investis sur l’année. Le secteur de Gerland a particulièrement attiré les investisseurs cette année : plus de 300 millions d’euros y ont été investis, à travers 12 transactions.
Dans cet excellent contexte, le taux « prime » a enregistré une nouvelle compression, descendant ainsi à 3,50%. De nouvelles baisses sont envisageables en 2020.