Paris, France

Marché

Télécharger le pdf

| Marché

L’INVESTISSEMENT BUREAUX EN REGIONS POURSUIT AU 1er SEMESTRE 2019 SON EXTRAORDINAIRE DYNAMIQUE DE 2018
 

Après le record historique de l’année 2018, l’investissement en régions continue de croître au premier semestre 2019 à hauteur de 5% par rapport au S1 2018, avec 3,5 milliards d’euros engagés et une répartition entre les différents actifs assez homogène. Ainsi, avec plus d’un milliard d’euros, les Bureaux affichent un excellent résultat, encore une fois bien au-dessus de la moyenne 5 ans, et ce même en l’absence des grosses transactions de portefeuilles.
 
Sur la période, quatre villes – Lille, Lyon, Toulouse et Aix-Marseille – ont attiré environ 2/3 des investissements. Et pour la première fois, Lille (340 M€) prend la tête du classement régional en fin de premier semestre en passant devant Lyon (130 M€). En effet, la métropole lilloise continue de bénéficier du très fort dynamisme des VEFA, avec 8 opérations sur ce seul semestre, et ces immeubles neufs trouvent acquéreurs.
 
Concernant les taux « prime », Pierre-Michel Olivier, Directeur Investissement Régions de BNP Paribas Real Estate Transaction, précise : « à part peut-être sur Lyon et Lille, ils ont encore des marges de progression, notamment à Bordeaux, Aix-Marseille, Nantes et Strasbourg ». Cette poursuite de la baisse des taux est anticipée en lien avec plusieurs opérations en cours ainsi que la situation économique globale, dont notamment un taux de l'OAT qui ne cesse de décroître, ainsi qu'un marché locatif toujours très soutenu dans les principales villes de région.
 
Le dynamisme du marché se confirme aussi dans les autres métropoles, notamment Montpellier, Grenoble ou encore Rennes, où des opérations sont en cours à des taux compris entre 5 et 6 %, confirmant de réelles marges de progression dans de nombreux marchés de région.

« BNP Paribas Real Estate Transaction affirme son rôle de leader, partenaire des investisseurs en régions, avec près de 50% de parts de marché, grâce à la mobilisation de nos équipes sur le terrain et à la confiance que nous accordent nos clients », commente Pierre-Michel Olivier.


Parmi les principales transactions négociées par BNP Paribas Real Estate au cours de ce premier semestre, nous pouvons noter :
  • L’opération Tribequa à Bordeaux achetée par BNP Paribas REIM
  • Le portefeuille Aurora acquis par Catalyst Capital pour un montant supérieur à 100 millions d’euros
  • Wenov ou le 31, développés par VINCI à Lille et acquis respectivement par la foncière du Crédit Mutuel et UNOFI*
 
« Si l’année 2018 était déjà extraordinaire, le dynamisme et la profondeur du marché de l’investissement en régions en ce premier semestre 2019 permettent d’anticiper une année tout aussi significative tant en volume qu’en qualité », conclut Pierre-Michel Olivier.