Paris, France

Marché

Télécharger le pdf

| Marché

BNP PARIBAS REAL ESTATE COMMENTE LES INDICATEURS IMMOSTAT
 

Bureaux Île-de-France et Investissement France : résultats du 3ème trimestre 2019 et perspectives
 
 
Marché locatif : une demande placée qui devrait atteindre 2,3 millions de m² en IDF à fin 2019
 
La demande placée de bureaux en Île-de-France atteint 1 655 000 m² sur les neuf premiers mois de l’année 2019, en baisse de 11 % sur un an. Le marché des grandes surfaces (plus de 5 000 m²) se caractérise toujours par un ralentissement, ne totalisant que 529 000 m² pour 50 transactions.  De son côté, le créneau des petites et moyennes surfaces (< 5 000 m²) reste très bien orienté avec plus de 1,1 million de m² depuis le début de l’année. Bonne nouvelle, « les incertitudes économiques n’empêchent pas la bonne dynamique de l’emploi francilien avec près de 70 000 créations de postes attendues pour 2019.  Ces résultats sont d’ailleurs en ligne avec la bonne dynamique des recherches enregistrées par nos équipes commerciales » précise Éric Siesse, Directeur Général Adjoint en charge du pôle Bureaux Location Île-de-France de BNP Paribas Real Estate Transaction France. « Au total, cela permet de confirmer une demande placée autour de 2,3 millions de m² pour l’ensemble de l’année 2019, soit un niveau proche de la moyenne 10 ans » anticipe Éric Siesse.
 
À la fin du 3ème trimestre 2019, « le taux de vacance immédiat des bureaux en Île-de-France s’établit toujours à un niveau proche du point bas historique (5,1 %) » souligne Éric Siesse. Paris QCA affiche toujours un taux de disponibilité historiquement bas (1,4 %). Conséquence directe, les promoteurs/investisseurs ont relancé des opérations depuis plusieurs trimestres. L’offre de bureaux en cours de construction marque une pause après plusieurs trimestres de hausse pour atteindre 1,5 million de m² au 1er octobre 2019 dans l’ensemble de la Région Parisienne.
 
Investissement : un volume qui devrait atteindre plus de 34 milliards d’euros pour la fin de l’année
 
Les volumes investis en immobilier d’entreprise en France affichent un bon niveau avec 23,8 milliards d’euros engagés sur les neuf premiers mois de l’année 2019 (+21 % sur un an). A noter cette année, la présence notable des acquéreurs internationaux (43 % des volumes) et plus particulièrement le retour des investisseurs coréens (19 %). Sur le segment des transactions supérieures à 100 millions d’euros, on recense déjà 54 transactions actées depuis le début de l’année. Cette belle dynamique s’explique également par l’acquisition de nombreux actifs sur le marché des bureaux en Île-de-France (15,8 milliards d’euros).
 
Durant le 3ème trimestre 2018, « les taux de rendement « prime » en commerce (2,50 %) et bureaux (3,00 %) n’ont pas évolué durant les trois derniers mois. Seul le segment de la logistique continue d’afficher un taux « prime » en baisse (4,2 %, en diminution de 30 points de base) » constate Olivier Ambrosiali, Directeur Général Adjoint, en charge du pôle Vente et Investissement, de BNP Paribas Real Estate Transaction France. Parallèlement, le rendement de l’OAT 10 ans rechute à fin septembre 2019 (-0,27 %) et contribue à la très bonne dynamique du marché de l’investissement immobilier. « Dans ces conditions, les volumes investis en immobilier d’entreprise en France devraient franchir le seuil historique des 34 milliards d’euros en 2019 », anticipe Olivier Ambrosiali.