Paris, France

Business

Télécharger le pdf

| Business

BNP PARIBAS REIM ACQUIERT L’IMMEUBLE DE BUREAUX ‘47 AUSTERLITZ’ DANS LE 13E AUPRÈS DE DEKA IMMOBILIEN

BNP Paribas REIM a acquis, pour le compte de la SCPI Accimmo Pierre, un immeuble de bureaux d’une surface utile totale de près de 22.700 m² bénéficiant d’une double adresse au 41-49 quai d’Austerlitz et au 52-60 avenue Pierre Mendès France, dans le 13e arrondissement de Paris.
 
L’immeuble « 47 Austerlitz » est un immeuble moderne, construit en 2003, bénéficiant de nombreux espaces extérieurs offrant des vues sur la Seine. Sa situation le long du quai d’Austerlitz lui confère une excellente visibilité depuis la Rive Droite de Paris.
Il bénéficie, de plus, d’une localisation idéale en plein cœur de la ZAC Paris Rive Gauche, un quartier tertiaire d’ores et déjà établi mais qui continue de se structurer autour de projets emblématiques tels que l’ouverture de la Station F en 2017, la construction du siège du journal « Le Monde » en 2019 ou encore le projet « Evolution » qui accueillera près de 91.000 m² de bureaux, logements étudiants, commerces et services le long de la gare d’Austerlitz, à horizon 2025.
Cet immeuble de bureaux est situé à quelques minutes de plusieurs lignes de métro, notamment les lignes 5, 6 et 14, ainsi que de la ligne C du RER, et des deux grandes gares parisiennes que sont la Gare d’Austerlitz et la Gare de Lyon.
 
« 47 Austerlitz » est entièrement loué à un locataire de premier plan : la banque française Natixis, filiale du groupe BPCE.
 
Guillaume Delattre, Chief Investment Officer de BNP Paribas REIM France commente : « Nous sommes ravis de cette nouvelle acquisition qui s’inscrit dans la stratégie d’Accimmo Pierre en ajoutant à notre portefeuille un immeuble moderne, situé dans un quartier en constante évolution qui dispose d’un lien direct avec deux grands pôles tertiaires d’Île-de-France. Cette transaction - dont la majorité du processus s’est déroulée - lors de la période de confinement, démontre notre capacité à nous positionner sur des volumes importants, ce même en temps de crise. »
 
La transaction a été réalisée par Savills.
Les parties ont été conseillées par l’étude Wargny Katz (Nicolas Masseline), le cabinet Racine, ainsi que par Orfeo (Acquéreur) et par l’étude C&C (Laurent Hosana et Julien Cahen) et CMS Francis Lefebvre Avocats (Benjamin Bill) (Vendeur).