Paris, France

RSE

Télécharger le pdf

| RSE

BNP PARIBAS REAL ESTATE S’ENGAGE À INTÉGRER LA BIODIVERSITÉ DANS TOUTES SES ACTIVITÉS EN EUROPE

A l’approche du congrès mondial pour la nature de l’UICN à Marseille ainsi que de la COP15 Biodiversité en Chine qui se tiendront en 2021, BNP Paribas Real Estate structure sa stratégie biodiversité en se dotant d’une charte dédiée et d’une feuille de route opérationnelle pour repenser la nature en ville.
 
A travers 7 objectifs, BNP Paribas Real Estate s’engage à intégrer la biodiversité dans toutes ses activités en Europe et à développer, partager, valoriser une culture et des savoir-faire en la matière au sein de l’écosystème immobilier :
 
1.    Préserver, restaurer et/ou développer la biodiversité en l’intégrant dans nos offres de produits et services
2.    Accompagner nos clients dans le développement et la prise en compte de la biodiversité dans leurs sites et actifs en exploitation
3.    Valoriser la performance biodiversité de nos opérations via labels et certifications
4.    Mobiliser et engager nos collaborateurs en développant une culture et une expertise biodiversité
5.    Sensibiliser nos clients et parties prenantes aux enjeux de la biodiversité
6.    Contribuer aux initiatives et travaux de la profession en matière de biodiversité
7.    Mesurer, suivre et rendre compte de nos actions
 
Retrouver l’intégralité de la Charte Biodiversité ici
 
Déclinaison concrète de cette charte, une feuille de route assortie d’outils opérationnels permet aux collaborateurs, en particulier des métiers de la Promotion, de l’Investment Management et du Property Management, d’intégrer la biodiversité aux actifs que BNP Paribas Real Estate conçoit, rénove, gère ou occupe, avec:
 
· Un catalogue de solutions pour intégrer la biodiversité en phases conception/rénovation, construction et exploitation : pour végétaliser le bâti, le reconnecter à son environnement naturel et faciliter le contact avec le vivant pour les occupants,
· Un outil de pilotage permettant d’évaluer le potentiel écologique d’un site ou d’un immeuble existant,
· Des indicateurs de performance pour mesurer les progrès de nos actions (en cours d’élaboration avec nos différents métiers).

L’engagement de BNP Paribas Real Estate s’est intensifié ces dernières années
 
La prise en compte de la biodiversité est inscrite dans la stratégie RSE de BNP Paribas Real Estate depuis 2016 et s’est traduite par plusieurs nouvelles initiatives.
· En 2017, l’entreprise se mobilise en rejoignant le programme Nature 2050 lancé par CDC-Biodiversité pour la restauration de la biodiversité et l’adaptation des territoires au changement climatique.
 
· En 2018 BNP Paribas Real Estate répond à l’appel international « #MakeOurPlanetGreenAgain » du CIBI (Conseil international biodiversité et immobilier) et signe la charte BiodiverCity® pour développer la biodiversité dans les villes.
 
· La même année, convaincue des bienfaits de la nature en ville, elle installe sur les terrasses de son siège la Ferme Urbaine BNP Paribas Real Estate, qui est à la fois un lieu d’expérimentation sur les potagers urbains, un démonstrateur pour les clients et métiers ainsi qu’un espace collaboratif et de détente pour les équipes.
 
· En 2019, BNP Paribas Real Estate s’associe au collectif d’acteurs de la ville et du végétal dans la tribune « Pour une ville-nature ! », un mouvement inédit associant scientifiques, élus, professionnels de la construction et de l’immobilier dans un appel à l’action. Aujourd’hui, son siège social est pilote du futur label Biodivercity Life® (référentiel qui évalue la performance écologique d’un immeuble en phase exploitation).
 
« Notre rôle en faveur de la biodiversité s’inscrit dans une approche positive qui va au-delà de la réduction de nos impacts. Notre ambition est de favoriser le développement de la biodiversité dans l’immobilier, de reconnecter l’urbain avec la nature et de contribuer au rayonnement de l’immeuble sur son environnement naturel et humain. C’est grâce à la formation, la sensibilisation de nos collaborateurs, la mobilisation de nos clients et partenaires - architectes, paysagistes, écologues, bureaux d’études - que nous pourrons rendre les immeubles, qu’ils soient en développement ou existants, plus vivants et contribuer à rendre la ville plus désirable » indique Catherine Papillon, Directrice Développement Durable et RSE de BNP Paribas Real Estate.
 
Des projets immobiliers significatifs en faveur de la Biodiversité

#V2 et #V3 à Saint-Ouen-sur-Seine

© Becard-Map - immeuble #V2 - Perspective Alessandro Brotto
 

Situé dans la ZAC des Docks, le projet offrira près de 59 000 m² de bureaux, services et commerces. Le site intègrera 7 300 m² d'espaces végétalisés dont plusieurs terrasses, accessibles PMR (Personnes à mobilité réduite), 5 000 m² de roof top paysagers, offrant des usages diversifiés dont un potager urbain et un parcours de running. La livraison est prévue pour 2022 et le projet vise les certifications et labels HQE, Breeam, BiodiverCity, Well, entre autres.


Les Mathurins à Bagneux

© MFR, Naaja et Robert & Reichen - Perspective Pyralis


Sur un terrain de 11 ha, le projet comprendra : 1 800 logements en accession, 700 logements sociaux et 12 000 m² de commerces. Parmi les aménagements à venir, le site intégrera de l'agriculture urbaine en toiture, des jardinières sur terrasses ainsi que des potagers et un bassin aquaponique au rez-de-chaussée, alimenté par un système de récupération d'eau de pluie. A terme, le projet intégrera également un parc de 4 ha, et vise les labels et certifications NF Habitat HQE, Eco Quartier, BiodiverCity Ready, One Planet Living.


L'Arboretum de Nanterre

© Laisné Roussel et François Leclercq (Weiss images)
 

Ce nouveau concept de bureaux écologiques sera le plus grand campus jamais construit en bois massif dans le monde. Cet important projet vise l'aménagement d'une friche industrielle de 9 hectares en bord de Seine. Les matériaux, le mode constructif, l'exploitation et l'évolution des bâtiments ont été pensés pour réduire tout au long de la vie du campus les émissions de gaz à effet de serre et maximiser sa résilience. Le projet prévoit notamment la mise en place de potagers et vergers pour une production annuelle de 25 tonnes de fruits et Légumes qui seront consommés sur place et dont le composte sera réutilisé sur site.

Plateforme logistique à Corbas

 

Un exemple de transformation d'une ancienne carrière remblayée en plateforme logistique illustre le fait que ce type de destination peut être une solution de reconversion des friches, malgré les difficultés inhérentes à l'utilisation d'un foncier dégradé. Le choix de revitaliser ce type de terrains plutôt qu'une zone agricole ou naturelle, accueillant plus classiquement l'immobilier logistique, contribue à lutter contre l'extension de l'artificialisation des sols. Il peut même permettre de préserver des espaces naturels ayant spontanément, investi les friches. Le projet comprend la conservation d'une zone naturelle, vierge de toute construction et aménagée pour accueillir la faune et la flore présente. Il prévoit également la réalisation d'une centrale photovoltaïque intégrée au bâti et de jardins potagers partagés sur 1200 m² de terrasse.